Depuis notre retour des USA, nous cherchons notre prochain grand voyage, mais bien entendu celui ci n’arrivera pas de ci-tôt. Je me suis donc décidé à explorer l’Alsace et ses alentours en attendant ce prochain grand voyage. Prendre le temps de connaitre ma région et les villes suisses et allemandes qui m’entourent. Et c’est pour cette raison que dimanche dernier, j’ai passé la journée à Bâle, en Suisse, qui se trouve à une cinquantaine de kilomètres de chez moi.

Bâle est la troisième ville de Suisse, elle est située à coté des frontières Franco-Suisse et Germano-Suisse, et ses habitants les bâlois parlent allemand. Il s’agit d’une ville très culturelle avec un patrimoine architectural fort sympathique.

Pour me rendre à la capitale culturelle de la Suisse je suis allé à Leymen, un petit village alsacien, d’où j’ai pu prendre le tram qui, en une quarantaines de minutes, nous emmène au cœur de la ville. C’est à mon avis le moyen le plus simple pour tout français voulant visiter Bâle sans se soucier ni de la vignette Suisse (obligatoire pour emprunter les autoroutes suisses), ni de trouver une place de parking souvent assez chère.
Une fois arrivé, je me suis dirigé vers le Rhin en me baladant dans les rues de Bâle. Je suis passé devant l’Elizabethenkirche, une église qui n’est certes pas exceptionnelle mais qui est quand même très jolie. Puis j’ai découvert par hasard en passant dans une petite ruelle l’arrière du Theater Basel qui comporte de très beaux graffitis. J’ai ensuite pu observer les fontaines de Tinguely, qui sont très originales, certaines simples et d’autres beaucoup plus complexes.

Une fois arrivé au bord du Rhin, j’ai longé le fleuve jusqu’au pont central pour remonter vers la vieille ville. J’ai eu un coup de cœur pour la Münsterplatz, place où se trouve la cathédrale de Bâle. La place pavée est vaste, les maisons qui l’entourent sont très sympathiques tout comme la Basler Münster (Cathédrale) tant de l’extérieur que de l’intérieur.
En continuant à me perdre dans les rues de la vieille ville, je suis tombé sur le musée d’histoire naturel qui par chance était gratuit ce dimanche. Je suis donc rentré dans ce ce musée, un des 37 que comporte la ville. Sans surprise le musée était bondé de monde. La pancarte « Willkommen am Familiensonntag » était très explicite, il n’y avait quasiment que des familles et des groupes d’enfants. Il faut dire que le musée est très ludique et donc très attrayant pour les plus jeunes qui peuvent apprendre en s’amusant.

Je me suis ensuite retrouvé devant une bâtiment rouge vif très charmant, le Rathaus Basel. Il s’agit de l’hôtel de ville qui sert également de siège au gouvernement du Canton de Bâle-Ville. Il domine la Marktplatz, place du marché, qui est presque aussi belle que la Münsterplatz.
Pour finir cette journée à Bâle, je me suis rendu au jardin botanique où j’ai été déçu dans un premier temps. La raison est simple et logique, nous sommes en hiver, la plupart des arbres n’ont pas de feuilles et les plantes n’ont pas encore poussé. Puis en continuant, je suis tombé sur les serres du jardin. Et là c’était carrément épatant, il y avait toutes sortes de plantes, d’arbres, et même quelques oiseaux. Qu’une chose à vous dire, passez y, ça en vaut le détour et en plus c’est gratuit !

Voilà donc pour cette première ville, Bâle, proche de chez moi que je prends le temps de découvrir. Une journée très agréable et une ville très charmante que je vous recommande.

Et vous, quelles villes Alsaciennes, Allemandes et Suisses me conseilleriez-vous ?

Une réponse

  1. nic( o )

    Sympa ton article sur Bâle qui apparemment semble être une très belle ville. Tes photos sont superbes et mettent bien la ville en valeur.

    Répondre

Laisser un commentaire