Sommaire

Après des préparatifs plus ou moins longs, me voilà arrivé à Denver dans le Colorado, retrouvant ainsi Benjamin et Erwan arrivés quelques heures plus tôt.

Après 4 mois durant lesquels nous avons réservé tous les Vols, Hôtels et la Voiture, il ne restait plus que mon sac à préparer la veille du voyage. Me voilà donc avec un bon sac bien rempli de seulement 12kg. Plus qu’à partir.

Il s’agissait de mon premier vol en avion et tout s’est … parfaitement déroulé ! Du départ de Bâle-Mulhouse jusqu’à Denver en passant par Frankfort. La seule chose dont j’avais peur concernant ce vol était de louper l’avion. En ce qui concerne le décollage, l’atterrissage et le vol en lui-même, j’étais plus fasciné par la puissance de ces machines.

Une fois arrivé à Denver, je retrouve mes compagnons de voyage à la sortie du terminal après avoir passé les contrôles de sécurité, puis direction Alamo en Bus. Le mec d’Alamo nous fait remplir les papiers et payer puis nous dit de choisir une voiture dans la rangée des voitures “Full Size“. Benjamin repère une voiture et s’y précipite. Nous serons donc au volant d’une Dodge Charger pour notre Road Trip !

Après être allés dans un “petit” Walmart, n’ayant pas trouvé le matériel pour le camping, nous sommes allés à l’hôtel avec quelques difficultés d’ordre de navigation aha.. Par chance il y avait un Walmart SuperCenter à 700m de l’hôtel, nous sommes donc allés faire nos courses et j’ai découvert les fameux magasins où on trouve absolument TOUT !

Maintenant en route vers Salt Lake City!

Christmas Salt Lake City

Après 15 heures de voyage (dont 5h bloqués sur un parking suite au mauvais temps), nous sommes arrivés à Salt Lake City.

Salt Lake City est la capitale de l’Utah. C’est une très belle ville implantée dans une vaste plaine et délimitée par d’énormes chaînes de montagnes culminant à 3600 mètres d’altitudes.

La ville est connu pour avoir accueilli les JO d’hiver de 2002.

Elle est aussi connue pour son importante communauté mormones, peuple adepte de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

Nous avons décidé de rester à Salt Lake City le 23 et 24 pour la veillée de Noël.

Ainsi nous avons passé la journée dans le centre culturel de la ville à déambuler entre Temple Square, City Creek et le Capitole.

En conclusion, nous avons été subjugués par le Capitole (intérieur, extérieur) mais aussi par la vue panoramique qu’il offre sur Salt Lake City. Nous avons aussi été surpris par l’omniprésence de la religion (édifices, mormons voulant nous convertir) à tel point qu’elle nous a parue sectaire.

Notre voyage reprend le 25 décembre et nous emmènera dans les National Parks de l’Ouest, connus pour leur terre rouge et rocailleuse.

Crossing Utah

Aujourd’hui nous avons traversés l’Utah, de Salt Lake city à Moab (petite ville du far west). La durée du voyage était de 4h selon le gps. Nous avions ainsi programmé de partir le matin pour pouvoir faire un parc national ( Canyonlands ou Arches National park) l’après midi.

Au final notre trajet aura durée 7h, sans bouchon, ni gros mauvais temps. Pourquoi 3h de plus me direz vous ?

Cela est dû tout simplement à la beauté du paysage. En effet l’interstate 70 (que je conseille à tout le monde) et ses view points nous ont permis d’admirer des paysages à couper le soufle. L’homme se croit puissant et pense tout connaître, mais je vous assure que devant de telles paysages nous étions tous les trois sans voix, émerveillés par la “gigantesquetitude” et la beauté de la nature.

C’est avec des étoiles plein les yeux que nous continuerons notre aventure demain, direction Monument Valley puis le Grand Canyon.

There is a pleasure in the pathless woods, There is a rapture on the lonely shore, There is society, where none intrudes, By the deep sea, and music in its roar: I love not man the less, but Nature more … – Lord Byron

Where the Earth meets the sky !

Ce matin, nous avons quitté Moab pour nous rendre dans le premier Nationnal Park de notre RoadTrip, Monument Valley. Ce site est peuplé d’Indiens navajos qui vivent de l’élevage de moutons, du tourisme ainsi que de la vente d’objets et bijoux artisanaux. Sa popularité a commencé dans les années 1900 notamment grâce au cinéma. En effet plusieurs westerns y ont été tournés dont “La Chevauchée fantastique”, “La Charge héroïque”, “Rio Grande” avec comme acteur principal John Wayne.

A bord de notre voiture, à quelques kilomètres du parc, nous pouvions déjà apercevoir les Monuments du site. Ces immenses masses rocheuses rouges flamboyantes sont classées en deux catégories : les mesa qui sont des roches de formes rondes dont le diamètre est plus large que la hauteur. Les butte qui sont des roches de formes rondes dont la hauteur est plus grande que le diamètre.

Sur place et en raison de la météo, nous avons décidé de faire le Valley Drive , un circuit qui nous permettait de faire le tour des principaux Monuments en voiture.

A la fin de la journée, nous avons décidé de passer la nuit dans un camping proche du parc, pensant naïvement qu’il serait possible d’y planter une tente. C’est pourquoi, nous nous retrouvons tous les 3 à passer la nuit dans la voiture avec une température extérieure avoisinant les -12 degrés.

Demain nous reprendrons la route direction le National Park le plus populaire des USA : Le Grand Canyon.

Where Human meets the heart of the Earth DAY 1

Après avoir passé une nuit assez froide, courte et pleine de rencontres (dîner dans un camping car d’une famille américaine), nous avons continué notre route direction le Grand Canyon.

Le Grand Canyon aussi appelé Canyon du Colorado est l’un des phénomènes géologiques les plus spectaculaires qui soient. C’est aussi l’un des plus visité.

Nous sommes entrés par la rive Sud du canyon (South Rim) et nous avons longé toute la rive en faisant des haltes aux différents view points situé à 2000 mètres d’altitude.

En toute honnêteté, le Grand Canyon est grand très GRAND ! Il l’est déjà sur les photos, vidéos mais l’est encore plus en vrai.  Sa superficie totale est de 4856 km²,  il s’étend sur 445 km de long et possède une largeur maximale de 29km !
Mais il est aussi très profond, en effet le Canyon peut atteindre jusqu’à 1800 mètres de profondeur !

Autant dire que nous nous sentions un peu petit du haut de ses corniches.

Bref, nous vous incitons à aller y faire un tour au moins une fois dans votre vie !

Deuxième jour au Grand Canyon, après avoir vu ses façades depuis les différents view points (mode touriste du dimanche), nous nous sommes dit pourquoi ne pas faire une randonnée descendant dans  le Grand Canyon ?

Eh oui, découvrir le Grand Canyon sans y explorer ses profondeurs c’est un peu comme visiter Paris sans voir la Tour Eiffel.

Ainsi nous avons choisi un itinéraire assez difficile mais faisable en une journée. Nous sommes parti à 10h20 avec l’équipement du parfait randonneur parisien (c’est-à-dire pas grand-chose d’adapté à la montagne pour ceux qui n’avaient pas compris Haha).

Dès les premiers mètres Erwan avait un problème de chaussures trop lissent. Il lui était impossible de tenir debout sur le début du parcours enneigé. C’est alors que l’ingéniosité d’un technicien et de deux élèves ingénieurs se réveilla pour concevoir un prototype de chaussure adaptable à la neige.

Bref, après cette petite mésaventure nous avons continué notre route jusqu’au fond du Grand Canyon. Nous avons atteint un camping puis un point de vue donnant sur le fleuve du Colorado.

Autant vous dire que marcher au fond du Canyon entouré par des façades de plusieurs centaines de mètres est quelque chose d’absolument magnifique.

La faune et la flore sont différentes dans le fond du Grand Canyon. En effet le climat étant plutôt désertique, il y a beaucoup d’arbustes et de cactus. Nous n’avons pas vu de reptiles ou d’arachnides, cependant nous avons eu l’occasion d’approcher des cerf-mulets sauvages.

La descente dans le Grand Canyon était très facile contrairement à la monté qui était plus laborieuse. Nous avons marché 7h, 20 kilomètres et parcouru 975 mètres de dénivelé. C’est pourquoi à l’heure qu’il est nos muscles ont pris des vacances !

En conclusion, très bonne randonnée pleine de découvertes et d’explorations « hors du commun », comme dirait le parfait américain, « It was Amazing ! »

Having eyes bigger than stomach

Après avoir visité le Grand Canyon, nous nous sommes dirigés vers le National park de Death Valley. Nous sommes passés par Las Vegas où nous avons fait une halte d’une nuit dans l’hôtel casino le Stratosphère. Cette hôtel possède la plus grande tour de Las Vegas (350 mètres) du haut de laquelle nous avons pu admirer la ville des péchés et ses lumières.

Nous sommes aussi allés sur le strip puis  dans le downtown où nous avons pu goûter au burger le plus gras au monde ( 4 steaks, 20 tranches de bacon, 9000 calories … c’est à dire immangeable) du fast food Heart Attack Grill. Cette ville nous a beaucoup surpris. En effet comme le montre certains clichés, la vie à Las Vegas roule sur le sexe, l’alcool et le fameux dollars. Tout est affaire d’argent, on peux devenir millionnaire en une soirée comme finir dépouillé en une seconde. D’où le fameux nom “Strip” de l’avenue aux casinos qui signifie “mettre à nue”.

Malgré ce style de vie, ne croyez pas qu’elle est déplaisane pour autant. Au contraire nous avons beaucoup apprécié le côté démesuré et festif de la ville, l’impression du “tout est possible”.

Somewhere in the desert

Le dernier National Park que nous avons visité fût celui de Death Valley.

Ce parc constitué majoritairement de désert est connu pour être l’endroit le plus chaud au monde. En effet la température dépasse les 50 degrés en été et 12 degrés en hiver. Malgré son abondant désert, les paysages y sont très diversifiés. Ainsi nous avons pu marcher dans un canyon, slalomer entre des dunes de sables, découvrir un lac salé asséché, explorer un cratère volcanique.

Etant donné la grandeur du parc, nous avons décidé de le visiter en deux jours. Nous avons ainsi eu l’occasion de dormir dans un camping illuminé par un ciel étoilé et bercé par les hurlements de meutes de coyottes !

Welcome to Los Angeles

Après le passage de la nouvelle année à Las Vegas, nous avons pris la voiture direction Los Angeles. Nous avons voyagé toute la journée pour finir dans une auberge de jeunesse au ton “hippie et baba cool”. Le soir nous sommes allés voir le match des Lakers (équipe de NBA de Los Angeles) contre les 76ers (équipe de NBA de Philadelphie). Bien que la star des Lakers Kobe Bryant soit blessée, nous avons été bluffés par le match. Tant du point de vue jeu et techniques de balle que du point de vue ambiance et animation !

Demain nous commencerons à visiter Los Angeles avec au programme les Studio Warner dans la matinée puis Hollywood dans l’après midi.

Los Angeles

Aujourd’hui, premier réveil à Los Angeles, première virée direction les Studios Warner Bros pour une visite guidée des  dessous de la scène.

La visite à durée environ 2 heures et s’est faite par groupe de 10 personnes. Nous avons eu la chance de pouvoir visiter différents décors et différents stages (lieu de tournage) tels que : Big Bang Theory, 2 Broke Girls, SuperGirl ou encore Friends. Nous avons aussi pu admirer un nombre incalculable d’accessoires utilisés pour leurs films (Batman, Harry Potter, Inception, Matrix, Million Dollar Baby, Gravity …) dont le VRAI bureau de JF Kennedy devant lequel nous avons pris la pause Haha!

Enfin nous avons eu le droit de tourner notre propre scène sur fond vert de l’un des films suivant : Batman the Dark Night Rises, Harry Potter ou Gravity.

Après cette excursion qui nous a pris la matinée, nous nous sommes dirigés vers Hollywood Boulevard où nous avons foulé le Walk of Fame et admiré le Chinese Theatre.

Demain nous essayerons d’aller du côté de Venice Beach puis Santa Monica, plage au bord du Pacifique.

Sliding temple

Aujourd’hui deuxième jour à Los Angeles, visite d’un quartier sud très populaire : Santa Monica

Ce quartier en bord du Pacifique est connu pour être le ” berceau ” des surfers  et des skaters aux USA.

Nous y avons passé  la journée, et nous pouvons vous assurer que l’ambiance est vraiment COOL, la plupart des personnes (hors touristes) viennent y faire de la musculation, de la course à pied, du skate ou du surf. La rue en bord de mer est occupée par les snacks, vendeurs de vêtements, skate et surf et est rythmée par des street musicians.

La plage de Santa Monica s’étend jusqu’à Venice Beach qui a la particularité d’être un quartier à canaux (chaque maison ou groupe de maisons étant relié par des ponts). Bref vous l’aurez compris, si le paradis existe : c’est ici.

 Big Apple

Dernière étape de notre Road Trip : New York plus grande ville des USA avec  8,400 millions d’habitants. C’est LA ville emblématique des Etats Unis à ne pas louper.

Durant notre séjour, nous avons logé à Chinatown, quartier des Chinois de New York. Chaque éthnie à son quartier ainsi dans Little Italy, Chinatown, Koreantown, Little India (…) , l’anglais n’est pas la première langue utilisée par les habitants.

Anyway, comme tout touriste, nous avons vu la statue de la Liberté en ferry. Pour tout vous dire, elle paraissait plus impressionante en photo (elle ne fait que 93 m socle compris, 46 m sans le socle) ! Nous avons ensuite fait un tour dans Central Park et visité le célèbre Natural Museum of American History qui se situe juste à côté. Nous sommes aussi allé dans la New York Public Library et dans la Grand Central Terminal (gare), deux lieu atypiques de New York que l’ont vous conseil, (en plus ils sont gratuits). Enfin nous sommes montés en haut du Top of the rock, célèbre bâtiment donnant l’une des plus belles vue panoramique sur la ville.

La nuit tombée comme tout touriste (again) nous avons marché dans Times Square et en tant que campagnards, nous pouvons vous assurer que c’est très spécial. En effet toutes les façades des bâtiments sont recouvertes de publicités. Il y a tellement de lumières que l’on pourrait croire qu’il y fait jour !

Résumé

Petit résumé de notre RoadTrip aux USA de 16 jours !

Comment sont les fameuses routes américaines ?

Les routes sont extra larges aux USA, jusqu’à 2×5 voies sur certaines Highway avec 2 voies express qui permettent de ne pas être, ou moins, ralenti par les bouchons. Autre fait surprenant pour un Français, parfois les routes d’un sens sont séparées de plusieurs dizaines de mètres de la route qui va dans l’autre sens, autant vous dire que si vous vous trompez de sens, il est parfois très compliqué de faire demi-tour. Bien-sur il y a énormément de routes droites, très droites… En ce qui concerne la conduite des américains, nous avons été agréablement surpris, ils ont été extrêmement courtois, pas de queue de poisson, personne qui nous a collé, pas de klaxon, impressionnant. De plus lorsque vous arrivez à un croisement sans indications, il n’y a pas de priorité à droite, le premier arrivé à la priorité, eh bien on ne nous à jamais coupé la route. Bon il faut dire que nous n’avions la voiture que dans l’ouest, et n’avons fait que Denver, Salt Lake City et Los Angeles comme grandes villes, c’est peut être différent dans l’est (A New York, les klaxons se faisaient entendre de temps en temps).

Qu’en est-il des voitures ?

Nous avons eu la chance d’être au volant d’une Dodge Charger automatique de 292 chevaux qui n’avait fait que 2700km avant que nous l’utilisions ! En parlant d’automatique, la plupart des voitures que nous avons vu étaient automatiques, et sur les sites de locations les manuelles sont presque introuvables. Plutôt l’inverse de la france pour le coup ! Pour ce qui est des type de voiture que nous avons rencontré pendant notre Roadtrip, il y avait beaucoup de mustang, mais surtout énormement de gros 4×4, le genre de gros 4×4 avec un coffre ouvert de la taille d’une 206.

Comment sont les américains ?

Nous n’avons pas eu le temps de rencontrer beaucoup d’américains, mais les mormonts de Salt Lake City nous ont parus très sympathiques, certes très croyants, mais très gentils aussi. Et nous avons eu la chance, quand nous “campions” sous -15°C à Monument Valley, d’être invités dans le camping-car d’une famille américaine de Floride qui faisait un RoadTrip pour visiter les parcs nationaux. En bref, très peu de rencontres, mais de bonnes rencontres.

Qu’avons nous mangé ?

Nous avons eu une alimentation très équilibrée et très saine durant ce Roadtrip. Je plaisante. Entre les Starbucks du Matin et les Fast food pour le déjeuner et le dîner, nous avions tous les nutriments nécessaires pour ne pas être en manque d’énergie ! Nous avons fait 3 autres vrais repas, différents d’un fast food. Un repas pour Noël dans un restaurant de Salt Lake City à 17h30 parcequ’il fermait à 20h où nous avons compris que la gastronomie américaine n’existait pas. Un buffet à volonté pour nouvel an dans un super casino, celui ci était vraiment sympas. Et enfin un repas dans un restau italien dans Little Italy à New York pour pouvoir manger quelque chose de bon !

Quelques chiffres de notre RoadTrip

2591 kilomètres parcourus en voiture
35 heures de voiture environs, sans compter le temps passé quand on était bloqués sur la route
9,5 kilomètres de marche par jour en moyenne
1 repas fast food par jour au moins
6 avions différents
9 heures de décalage avec la France à Nouvel an
40 degrés (Celsius) de différence en 5 jours, de -15°C à Monument Valley à 25 à Los Angeles

Pour résumé…

C’était juste Génial. Magnifique. Et Immense. Nous avons été émerveillés tout au long du voyage par des paysages magnifiques à perte de vue mais aussi par des villes aux building qui se perdent dans les nuages. Nous passions sans cesse de paysages désertiques, montagneux, ou arborés à des villes toutes plus grandes les unes que les autres. Nous ne restions jamais très longtemps au même endroit, généralement 1 ou 2 jours, mais nous repartions à chaque fois les yeux plein d’étoiles.

Laisser un commentaire